Publié le : 1 octobre 2020 CDRQ

La région de la Matanie dans le Bas-St-Laurent compte 12 municipalités pour une population de près de 22 000 habitants. Elle est notamment dotée de huit coopératives en activités et trois en processus de création. En outre, la moitié des coops sont membres de la Coopérative de développement régional du Québec, bureau Bas-St-Laurent. En effet, elles ont signé, au fil des ans, différentes ententes de collaboration tant en démarrage qu’en suivis spécialisés. Ces coopératives sont :

La Coop St-Luc - Coup de coeur 2020D’abord, la Coopérative de solidarité de St-Luc (services marchands de proximité) offrant un comptoir postal, un poste d’essence, des produits agro-alimentaires locaux, une épicerie. Cette coopérative embauche cinq personnes et est ouverte à l’année.

Ensuite, la Coopérative de solidarité de santé Des gens d’ici (services médicaux aux membres) accueille 2 médecins en résidence, une infirmière et trois employées. La CDRQ a coordonné une planification stratégique et réussi avec la participation dynamique des administrateurs à consolider cet important service de santé de proximité.

De plus, la Centrale Matanie, coop de solidarité (travail partagé-co-working) est la dernière-née. Elle offre des salles de réunions spacieuses, des bureaux de travail bien équipés, une cuisinette et une terrasse avec vue sur la rivière.  Dans le contexte actuel où le télétravail est recommandé, cette coopérative arrive au bon moment avec son offre inédite à Matane.La Centrale Matanie - Coup de coeur 2020

Enfin, la Coopérative Le Cabestan (brasserie artisanale) qui gère aussi le bistro La Fabrique a pignon sur rue à Matane. Elle surprend les amateurs de bonnes bières. À ses débuts, on y comptait six bières en fût. Puis 10, 19 et maintenant 25 ! C’est sans compter les 12 bières régulières, les 6 bières saisonnières et quelques bières invitées provenant d’autres microbrasseries du Québec. Un arrêt obligé également pour un délicieux repas.

Accompagnement

Au cours de cette année, la CDRQ accompagne aussi la création de projets de coopérative dont :

  • Les chiffonnières, un regroupement de neuf friperies partout sur le territoire de la Matanie qui récupèrent les textiles pour la vente, la production de produits dérivés de marque et pour le détournement de textiles du site d’enfouissement.
  • La reprise collective d’une épicerie locale, une de plus, car en Matanie on en compte déjà deux bien en selle.
  • Un bureau de professionnels en santé voulant se doter d’une structure coopérative. L’objectif est d’offrir des services communs dans le pur but des coopératives de producteurs.

Les accords de coopération

Le Bas-Saint-Laurent est précurseur d’une initiative de concertation locale qui permet la multiplication des initiatives coopératives. Ces accords sont signés entre la CDRQ et des partenaires locaux tels que la SADC de Matane et la MRC de la Matanie. Ils permettent la prospection, l’accompagnement et l’occupation dynamique du territoire.  Toutes ces initiatives et ces collaborations offrent des emplois de qualité. De plus, elles contribuent à créer et à partager plus de richesses pour ses membres et pour toute la région. Le cœur de ces ententes : la communication entre les intervenants et le travail complémentaire dans les dossiers de développement.

La formule coopérative, au cœur de la Matanie,  contribue à la vitalité de la communauté! Voici ce qui en fait notre coup de coeur 2020 en Bas-St-Laurent.

Aidez-nous à améliorer notre contenu pour qu'il réponde mieux à vos besoins.

Cet article vous a-t-il été utile?