Publié le : 11 août 2021

Voici le bilan 2020-2021 du  bureau régional Estrie de la Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ). L’année 2020-2021 aura été une année exceptionnelle à plusieurs égards. Les coopératives de notre territoire ont dû, comme les autres entreprises, s’adapter à la pandémie de COVID-19. Certaines ont fait face à une perte de revenu causée par les nombreuses fermetures et arrêts de services. D’autres ont notamment vu leurs ventes augmenter. Ainsi, la nécessité de se doter de service de proximité est ressortie dans les collectivités.

 

Autonomie alimentaire et main d’œuvre

L’autonomie alimentaire est un des thèmes principaux qui ressort des conversations qui ont été faites durant la dernière année. Notons aussi les enjeux de main-d’œuvre qui touchent tous les secteurs d’activités. Ces conclusions ressortent notamment de rencontres de sensibilisation avec les acteurs du développement économique de l’Estrie. Dans ce sens, les coops d’employeurs peuvent être un outil. En effet, elles viennent aider les entreprises à considérer leurs problèmes en termes de gestion de ressources humaines.

 

Des interventions spécialisées

Durant cette période, nous avons concentré nos actions vers nos membres et ainsi, nous avons fait quatre interventions spécialisées. De ces interventions, deux accompagnements à la croissance ont été faits à l’aide du programme Bêtatron. Les interventions des conseillères et conseillers de la CDRQ ont permis le maintien de 149 emplois et la création de près d’une vingtaine d’emplois. Ces coopératives sont en lien avec plus de 25 000 membres et ont un chiffre d’affaires de 41 941 266$ lors que regroupés. Au total, nous avons offert 187 h d’accompagnement en Estrie.

 

Une nouvelle direction régionale

Enfin, en terminant ce bilan 2021 Estrie, nous ne pouvons passer sous silence l’arrivée de Madame Kristalna Vincent-Douville à la direction régionale ainsi que de Jacynthe Beauregard comme conseillère en développement coopératif. Toutes deux arrivent avec une grande expérience en développement économique et vont pouvoir en faire bénéficier les projets collectifs de la région.

Les actions dans la région prévues l’année prochaine permettront de se connecter avec le milieu et de permettre le déploiement de notre offre de service. Nous souhaitons être partie prenante des projets en entrepreneuriat collectif grâce à la pertinence de notre apport. Durant l’année 2021-2022, nous allons donc mettre nos efforts  afin de mieux connaître l’évolution de nos membres et bonifier nos partenariats avec les intervenants locaux en développement économique.

 

Kristalna Vincent-Douville

Directrice régionale