Free hentai movies massasje jenter oslo Escorte Trondheim Norske Datingsider Hvilken dag privat massasje bergen Elite escort girls norwegian porno Nudiststrand smerter nedre del av magen

Dans la mesure où vous aimeriez commencer à vous départir de votre entreprise, que la relève familiale n’est pas là, qu’aucun acheteur ne se pointe le bout du nez et que vous aimeriez que l’entreprise reste dans le milieu. Ceci, en conservant quand même un œil sur l’entreprise, c’est possible!

Pour les entreprises, la relève n’est pas toujours facile à dégoter : n’est pas entrepreneur qui veut. Le modèle coopératif peut offrir bien des perspectives et permettre à la relève de reprendre les rênes d’une organisation. La capacité d’adaptation aux situations d’affaires et au marché est un avantage important de la formule coopérative. Plusieurs options, sous la même formule coopérative, s’offrent aux entrepreneurs : coopérative de travailleurs-actionnaires, coopérative de travail, coopérative de solidarité, coopérative de producteurs ou coopérative de consommateurs.

Une coopérative de travailleurs actionnaire (CTA) est un regroupement de travailleurs qui se constitue une coopérative pour les représenter tout en acquérant du capital-action de l’entreprise privée qui les emploie. La coopérative devient alors actionnaire de l’entreprise et les travailleurs ont ainsi la possibilité de participer à l’administration de l’entreprise et à l’organisation du travail.

Pour l’employeur ?

  • Un projet de relève entrepreneuriale: Dans la mesure où vous aimeriez commencer à vous départir de votre entreprise, que la relève familiale n’est pas là, qu’aucun acheteur ne se pointe le bout du nez et que vous aimeriez que l’entreprise reste dans le milieu. Ceci, en conservant quand même un œil sur l’entreprise, c’est possible!
  • Remplacement d’un départ d’actionnaires : Le départ d’un actionnaire est parfois synonyme de stress et de casse-tête. En considérant le virage CTA, vous pourriez choisir de remplacer cet actionnaire par vos employés qui formeront une coopérative afin de racheter ce bloc d’actions. Il ne faut pas oublier que vos employés sont dans l’entreprise depuis un bon moment et ils sont bien investis de la mission. Alors, pourquoi ne pas leur faire confiance en les impliquant davantage dans l’entreprise?

Pour les employés ?

En donnant la chance aux employés de créer une coopérative qui deviendra actionnaire de votre entreprise, les membres auront naturellement un intérêt à conserver et développer l’entreprise, ce qui augmente considérablement le taux de survie de l’entreprise. D’ailleurs, plusieurs statistiques parlent en ce sens.

En créant une entité morale via la coop, ces derniers pourront évaluer l’incorporation d’une assurance-maladie, mais surtout, avoir un accès au régime d’investissement coopératif (RIC) et celui du REER-COOP. Deux programmes accordant des crédits d’impôt.

Financement

Les coops peuvent obtenir du financement, car il existe plusieurs partenaires financiers spécialisés ou habitués à financer des coops. Dans le cas d’une reprise par les employés, il existe des avantages fiscaux qui aident les employés à investir et réduire leur risque. Dans la quasi-totalité des cas, nos partenaires financiers ne demandent pas de cautionnement aux membres travailleurs ou autres types de membres.

Autres avantages : choisir le rythme du transfert, et négocier avec des gens qui ont intérêt à conserver l’entreprise.

Choisir l’option coopérative lors du transfert de votre entreprise est une décision qui va plus loin qu’une simple opération financière; c’est la réaffirmation des valeurs. Toute la société bénéficie des coopératives puisqu’elles représentent un outil efficace pour faire le pont entre 2 générations d’entrepreneurs. Elles permettent de maintenir le patrimoine entrepreneurial et de contribuer au maintien de tout un écosystème de fournisseurs qui gravitent autour de ces entreprises.

Vous avez des questions? Communiquer avec nous!