Publié le : 1 décembre 2021

Le modèle d’affaires coopératif est bien ancré au Québec. Il compte environ 3 300 coopératives regroupant 8,8 millions de producteurs, de consommateurs et de travailleurs. Cependant, il est un modèle peu fréquent, certains diront méconnu, chez les Québécois d’expression anglaise.

La CDRQ accompagne les Québécois d’expression anglaise

Les Québécois d’expression anglaise qui compte pour 13,7 % de la population totale provinciale sont présents partout en province. Ils vivent majoritairement à Montréal, mais également en Montérégie, Lanaudière, Gaspésie ou les Îles-de-la-Madeleine. Or, le modèle coopératif est fréquent en milieu urbain. Par contre, on le retrouve peu chez les collectivités d’expression anglaises situées en région. Pourtant, les entreprises coopératives sont un levier plus que parfait pour stimuler le développement économique des régions. C’est pourquoi, dès aujourd’hui, de manière à mieux leur faire connaître le modèle coopératif et stimuler leur intégration à l’économie sociale québécoise, la Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ) étend ses services à l’ensemble des communautés d’expression anglaise québécoises.

partenariat - Québécois d'expression anglaise

 

Un partenariat à trois

Pour déployer le plus efficacement possible ce nouveau service, la CDRQ s’associe à l’expertise du Regional Development Network (RDN) et du Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise. Ce dernier a pour objectif, entre autres, de stimuler une collaboration qui favorisera la pleine participation des Québécoises et Québécois d’expression anglaise à la vie sociale, culturelle et économique du Québec. Quant au RDN, il a été créé dans le but de travailler en collaboration avec des organisations pour aider au développement des communautés régionales d’expression anglaise. Dès lors, la CDRQ coordonnera ses activités avec le programme «Social Solidarity Economy English-speaking Network» du RDN. Le tout facilitera les contacts et la participation des Québécois d’expression anglaise à l’écosystème de l’économie sociale et solidaire.

Avec ce nouveau partenariat, la CDRQ porte le modèle coopératif à l’ensemble des Québécois qu’ils soient francophones, anglophones ou allophones. Fort de ses 11 bureaux régionaux et 30 conseillers. ières en développement coopératif, la CDRQ déploie encore plus loin sa mission qui consiste à soutenir et promouvoir la création et le développement de coopératives dans toutes les régions du Québec.

 


The cooperative business model is well established in Quebec. There are approximately 3,300 cooperatives representing 8.8 million producers, consumers and workers. However, it is an uncommon model among English-speaking Quebecers who make up 13.7% of the total provincial population.

 

The CDRQ supports English-speaking Quebecers

English-speaking Quebecers are found throughout the province. The majority are concentrated in Montreal, but they also live in the Montérégie, Laval, Laurentides and Lanaudière regions. While the cooperative model is a popular choice in urban areas, it is not very frequent amongst regional English-speaking communities. Yet, cooperative enterprises are a perfect lever for stimulating regional economic development. That’s why the Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ) is expanding its services to all English-speaking communities in Quebec in order to raise awareness of the cooperative model and stimulate their integration into Quebec’s social economy.

partenariat - Québécois d'expression anglaise

 

A three-way partnership

To deploy this new service as effectively as possible, the CDRQ is partnering with the expertise of the Regional Development Network (RDN) and the Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise. One of the objectives of the latter is to foster collaboration that will promote the full participation of English-speaking Quebecers in the social, cultural and economic life of Quebec. RDN was created to work with other organizations to support the development of regional English-speaking communities. As a result, the CDRQ will coordinate its activities with the RDN’s «Social Solidarity Economy English-speaking Network» program. In a way to facilitate the active participation of English-speaking Quebecers in the social solidarity economy ecosystem.

With this new partnership, the CDRQ is bringing the cooperative model to all Quebecers. With its 11 regional offices and 30 highly specialised advisors in cooperative development, the CDRQ is furthering its mission to support and promote the creation and development of cooperatives in all regions of Quebec.