Escorte masasje sexy norwegian girls Escort girls i oslo norwegian sex cam Norsk novelle erotiske artikler Gutters G Punkt Leketøy På Nett Escorte tromsø homofile noveller

Publié le : 15 juillet 2019

S’il existe un secteur où les coopératives sont très représentées, c’est bien l’agro-alimentaire. Non seulement le Bas-Saint-Laurent ne fait pas exception, mais il est pionnier au Québec dans la création de ce type de coopérative. Le domaine de l’agro-alimentaire est particulièrement concerné par la relève et la reprise collective peut y trouver un terreau fertile. Voici quelques exemples de membres de la CDRQ dans le Bas-Saint-Laurent.

La Coop PURDEL fut fondée le 9 juillet 1928 sous le nom de Société de coopérative agricole de Sainte-Cécile du Bic. Peu de coopératives agricoles au Québec peuvent se vanter d’avoir une histoire si longue et si fertile. À l’époque, l’objectif était de doter les producteurs agricoles de biens et de services en approvisionnement à la ferme. Ainsi les membres avaient accès à de la moulée, des semences, des engrais minéraux, de la machinerie agricole, de la quincaillerie, des matériaux de construction et des produits pétroliers.

Depuis son regroupement avec La Matapédienne Coopérative Agricole le 4 novembre 2018, La Coop Purdel compte 787 membres producteurs, 6101 membres consommateurs et 179 membres juniors. Elle offre les services d’une meunerie, de deux centres d’engrais et de traitement de grains, six quincailleries BGB Matériaux et Expertise, BMR et Agrizone, deux stations-services Sonic, deux garages de machineries agricole ainsi que des équipements de chantier, sans oublier la livraison de produits pétrolier et trois sites de production porcine. Avec 90 ans d’existence, Purdel est active dans 15 places d’affaires, dont 5 à Rimouski, 238 employé(e)s et un chiffre d’affaire de 140 M$ pour son exercice financier 2018-2019.

ATAB – Atelier de transformation agroalimentaire des Basques est une coopérative de solidarité fondée en 2016. Elle a pour mission de regrouper l’offre en fruits, légumes et produits forestiers non ligneux (PFNL) des producteur(e)s, et cueilleur(e)s membres afin de leur offrir un canal unique de mise en marché auprès, notamment, des microbrasseries québécoises. La coopérative s’adresse aux différentes entreprises agricoles établies et en devenir de la région. L’ATAB permet un lien direct entre producteurs, cueilleurs et transformateurs dans le souci de valoriser l’alimentation locale et raisonnable.

La Coop des Champs, avec ses dix producteurs maraîchers membres, entame cette année la quatrième saison de son service de distribution destiné à approvisionner en légumes frais les restaurants, les hôtels, les commerces de détail et les institutions des MRC de Kamouraska et de Rivière-du-Loup. Plus de 15 établissements bénéficies du service permettant aux chefs de se démarquer avec des produits locaux, sains, goutteux et originaux.  En s’inspirant de la formule de l’agriculture soutenue par la communauté (ASC), les commerçants se joignent à la Coop des Champs en réservant dès l’hiver leurs légumes de saison. Cette belle implication permet aux petits maraîchers de planifier conjointement leur production, et ainsi répondre aux demandes tout en évitant les pertes.

En agro-alimentaire, la mise de commun des services et des spécialités ne fait que des gagnants, et ce, tout au long de l’année.