Publié le : 16 décembre 2022 CDRQ

Fière de son équipe, la Coopérative de développement régional du Québec souhaite présenter les visages qui la composent. 

Dans cet article, rencontre avec Danielle Dufresne, conseillère en développement coopératif.

À quoi ressemble ton parcours professionnel ?

Il me ressemble, très en lien avec mes valeurs et mes aspirations de services, de transmission et de réciprocité.  Dès le début de ma carrière, je me suis impliquée en organisation communautaire en milieu populaire et pendant de nombreuses années, j’ai agi à titre de directrice des arts, de la culture, de l’immigration en milieu municipal au Québec.

J’ai toujours été très motivée par les études et au fil des ans, j’ai complété un certificat en communication organisationnelle, un baccalauréat en histoire, un DESS en gestion des personnes en milieu de travail (GRH) et un DESS en gestion du développement culturel et touristique.

Très jeune, j’exprimais le souhait de voyager et de travailler auprès de communautés à l’international.  En 1984, j’ai donc accepté un mandat qui s’est prolongé sur cinq ans à titre de chargée de projets en développement de coopératives à La Paz, Bolivie pour Oxfam Québec. L’expérience s’est poursuivie en tant que guide de voyage d’aventure en Amérique latine de L’Équateur à la Terre de Feu.  Ces 13 merveilleuses années en haute montagne m’ont permis de découvrir et de côtoyer la culture andine et de consolider des habiletés relationnelles où l’écoute et l’implication sont au cœur de mes relations interpersonnelles.

Je suis fière d’avoir toujours choisi des mandats qui correspondaient parfaitement à mes besoins, aspirations et valeurs et d’avoir su tourner quelques pages aux moments opportuns.

Quels projets ou défis aimes-tu relever ?

J’affiche l’esprit d’équipe comme un emblème.  J’ai souvent le réflexe de choisir des projets complexes afin de sortir de ma zone de confort. La réflexion, les échanges de points de vue me motivent. Je me sens confortable pour planifier, pour organiser, pour trouver des réponses innovantes.  Je suis à ma place à préparer et animer. J’adore apprendre, mais j’aime aussi transmettre et communiquer. Je m’adapte rapidement à des milieux différents.  Je suis polyvalente et audacieuse. Mon mandat actuel d’accompagnement auprès des entreprises en économie sociale me permet de relever tous ces défis qui me stimulent et m’animent.

Qu’est-ce que tu aimerais dire à un(e) nouveau(-elle) collègue ?

Bienvenue à la CDRQ ! L’option coop est une réponse très actuelle pour le développement du Québec. Les valeurs véhiculées sont fondamentales pour la suite de notre monde.  Notre organisation a besoin de forces vives positives et impliquées, il faut te manifester lorsque tu te sens interpellé. N’oublie pas que la mise en réseau des expertises de notre organisation compte aussi sur ta contribution.

Tes collègues disent de toi que tu es…

Je suis disponible. Je valorise les échanges entre nous et trouve toujours un moment pour signifier mon intérêt à collaborer. Ils ou elles diraient sans doute que je suis attentive et participe aux discussions de manière dynamique et respectueuse. Je suis minutieuse, mes méthodes de travail sont précises et adaptées. Mes collègues apprécient certainement le plaisir évident que j’ai à les retrouver.

Comment expliquerais-tu ton rôle dans notre organisation ?

Dans mon rôle de conseillère au développement, je chemine avec des personnes qui ont un rêve à réaliser : faire naître, croître et progresser leur entreprise. Je considère fondamental dans cette posture de leur fournir toutes les informations, l’encadrement et les outils nécessaires à la concrétisation de leur projet. De plus, dans le rôle de coach qu’on m’a octroyé au sein de notre équipe de travail, je trouve important de mettre les besoins de mes collègues au cœur de mes interventions. Je les remercie de cette confiance et me sens donc redevable envers elles et eux dans le partage des bonnes pratiques et la poursuite du co-développement.

Pourquoi aimes-tu travailler à la CDRQ ?

Je suis reconnaissante d’avoir croisé le chemin de la CDRQ à cette étape de ma vie professionnelle, et ce, pour plusieurs raisons :

  • Le système coopératif qui revient dans mon actualité et avec qui je partage tant de valeurs.
  • La convivialité, le partage généreux entre collègues – j’apprends tellement au contact de ces personnes dévouées, motivées, compétentes…
  • La diversité des dossiers et des territoires sont des éléments très attrayants pour moi.
  • M’impliquer dans la vie associative, la gouvernance de plus en plus participative.
  • La flexibilité et l’autonomie dans l’organisation du travail sont des facteurs clés de rétention à mes yeux.

Ton talent caché, ce serait quoi ?

J’ai une très bonne intuition et je me fais un devoir de suivre ses indications.

Aidez-nous à améliorer notre contenu pour qu'il réponde mieux à vos besoins.

Cet article vous a-t-il été utile?