Publié le : 9 septembre 2022 CDRQ

Fière de son équipe, la Coopérative de développement régional du Québec souhaite présenter les visages qui la composent. 

Dans cet article, rencontre avec Claire L’Heureux, directrice des projets spéciaux. 

À quoi ressemble ton parcours professionnel ?

J’ai démarré la Coopérative de développement régional (CDR) en Montérégie que j’ai dirigée pendant 16 ans. Par le fait même, j’ai donc été au cœur de la fondation de notre organisation : la CDRQ.  Après 25 ans d’expérience dans le secteur de l’économie sociale, je suis fière de m’être impliquée dans la création de plus de 200 coopératives et à la réalisation de 180 mandats d’accompagnement d’entreprises collectives.   

Côté études et connaissances, je possède un 2e cycle en planification du territoire et développement local. J’ai également étudié en science et travaillé en recherche pharmaceutique. Je connais autant le fonctionnement des coopératives que des OBNL et j’aime mettre mes connaissances à profit dans des dossiers impliquant les communautés, les municipalités et à caractère politique. 

Après toutes ces années dans le secteur de l’économie sociale, mon travail a gardé tout son sens. La passion du travail est toujours aussi présente de même que mon désir d’innover ! Je n’ai jamais cessé de croire en ce que je fais. 

Quels projets ou défis aimes-tu relever ?

J’aime organiser et dispenser des services-conseils. Actuellement, je participe activement à notre projet de progiciel de gestion intégrée (ou ERP) afin de monter la bibliothèque de documentation. Étant donné mon expérience et mes connaissances de la Montérégie et du développement économique des communautés, je participe à des études et à la supervision de mandats en services-conseils.  

Somme toute, mes plus grands succès sont la création de guides et d’outils pour les collègues, de formations pour nos clientèles et de documents explicatifs sur des sujets plus pointus. 

Qu’est-ce que tu aimerais dire à un(e) nouveau(-elle) collègue ?

Croire en ce que l’on fait, cela donne un sens au travail. Être curieux(-euse), engagé(e) et intéressé(e) à s’améliorer. Cela maintient la vivacité d’esprit et améliore la capacité d’analyse ! Le secret est d’appliquer un bon jugement selon les situations, de faire les nuances qui s’imposent. Faut aussi laisser l’instinct vous guider dans vos interventions auprès des groupes promoteurs. 

Tes collègues disent de toi que tu es…

Je suis une personne qui fait preuve de jugement dans l’exécution de mon travail. Je travaille avec rigueur et efficacité. On reconnait ma capacité d’analyse, de rédaction et à intégrer divers concepts. 

Comment expliquerais-tu ton rôle dans notre organisation ?

En tant que directrice des projets spéciaux, je supporte l’organisation dans la réalisation de la mission d’accompagnement des entreprises collectives. Par exemple, je pilote une cellule d’intelligence collective interne et je travaille à développer des outils permettant de bonifier la méthode d’accompagnement des coopératives et des OBNL. 

Pourquoi aimes-tu travailler à la CDRQ ?

J’aime partager mes connaissances avec l’équipe. Surtout, je trouve toujours de nouveaux défis à relever, c’est ce qui me fait avancer !  

Ton talent caché, ce serait quoi ?

Définitivement, être multitâche et posséder les qualités d’une entrepreneure ! 

Aidez-nous à améliorer notre contenu pour qu'il réponde mieux à vos besoins.

Cet article vous a-t-il été utile?