Publié le : 22 septembre 2020

L’année 2019-2020 a été particulièrement productive en matière de coopération pour la région du Bas-Saint-Laurent. Pas moins d’une douzaine de projets de nouvelles coopératives ont été amorcés et tout près d’une vingtaine d’autres groupes de promoteurs ont été rencontrés. Le nombre de dossiers actifs de coopératives en démarrage a augmenté de 150 % au cours de cette année financière et c’est notamment grâce à l’excellent travail de prospection de notre conseillère, Mme Danielle Dufresne.

Des partenaires de choix

Ces excellentes statistiques sont également attribuables à une meilleure orientation de la clientèle de la part de nos partenaires de première ligne que sont les centres locaux de développement (CLD), les municipalités régionales de comté (MRC) et les sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) de la région, avec qui nous avons terminé de signer des accords de coopération en octobre 2019. Au total, nous avons signé 14 accords de coopération sur une possibilité de 16 (entente de réciprocité) et, par la suite, ces partenaires nous ont confié plusieurs projets. Une mention spéciale à nos partenaires de la MRC de La Matanie : ils nous ont transmis pas moins de six projets d’accompagnement en démarrage ou en suivi spécialisé dans la dernière année.

Un projet pilote unique

On ne saurait également passer sous silence la conclusion d’un projet pilote extraordinaire, le projet d’Alliance des coopératives d’alimentation de La Matapédia et d’Avignon (ACAMA). La phase 1 de ce projet s’est conclue à l’été 2019 sur une note positive, et les partenaires ont exprimé leur intention de poursuivre ce projet d’intercoopération avec une phase 2 en 2021. Ces partenaires sont : la Caisse Desjardins Vallée de la Matapédia, la MRC de La Matapédia, la Fédération des coopératives d’alimentation du Québec (FCAQ) et la MRC d’Avignon. La prochaine année sera consacrée à une intervention plus structurée de la FCAQ en réponse aux besoins de certaines des coopératives participantes.

Enfin, grâce au bon travail de liaison de nos partenaires, de nos clients et des membres de notre comité coopératif régional, la prochaine année s’annonce encore meilleure que celle qui se termine. Nous avons la ferme conviction que les démarches menées par le bureau régional du Bas-Saint-Laurent auprès de nos relayeurs stratégiques étaient les bonnes et que notre ancrage régional est désormais coulé dans le béton de la coopération interorganisationnelle!

Patrice Blais
Directeur régional